Pourquoi et comment changer de crèmerie ?

On fait souvent le pas vers une alimentation végétalienne pour des raisons de santé (intolérance au lactose ou à la caséine), ou éthique (respect pour la vie animale), ou les deux ! L’arrêt complet ou partiel de notre consommation de lait d'origine animale (vache, brebis, chèvre et j'en passe...) accroît c’est certain notre santé physique et permet de laisser un peu plus libre nos amis les "bêtes".

 

Dans le commerce, nous pouvons trouver une multitude d’alternatives végétales. Si pendant longtemps notre idée de la crème végétale se résumait à la crème de soja, et celle du lait végétal au lait de riz , il existe aujourd’hui de nombreux autres types de produits prêts à l’emploi, à base d’avoine, ou de millet, ou d’amande... En général, en alimentation vivante, les laits et crèmes sont préparés maison et sans aucun additifs, à partir d’oléagineux et de graines (qui sont des ingrédients nutritifs et énergétiques, riches en vitamines et en sels minéraux).

 

(A propos du calcium : il existe de nombreuses sources végétales de calcium comme les amandes, le sésame, les figues, les choux chinois, les brocolis et l’amarante par exemple)

Les ustensiles de crusine

 

Pour fabriquer vous-même ces recettes, il vous faudra :

 ·un blender pour mixer et faire des préparations plus ou moins liquides. Un mixeur conventionnel de qualité moyenne fera très bien l’affaire pour démarrer. Toutefois si la crusine vous sied bien, investir dans un appareil avec un moteur à grande puissance fait gagner beaucoup de temps et de tracas… !

·et un sac à lait végétal, ou une passoire fine, ou un vieux collant propre pour filtrer les laits.

 

Les ingrédients de base

 

Les laits végétaliens sont en alimentation vivante, élaborés à partir d’oléagineux (amandes, noisettes, noix de Cajou, noix du Brésil etc.) ou/et de graines (sésame, tournesol, courge etc.) et non à partir de légumineuses ou de céréales. En effet les laits achetés tout prêts en brick sont cuits à haute température et perdent donc certains intérêts nutritionnels ! Quant aux yaourts et crèmes "frawmagères", ils sont également préparés avec des graines ou des noix (et non à partir de soja). Les recettes que nous verrons sont relativement rapides à préparer une fois que nous sommes correctement équipés et entraînés ! (sauf si on choisit de déshydrater quelques heures les frawmages pour pouvoir mieux les conserver et les rendre plus fermes, dans ce cas il faut compter entre 6 et 8 heures de déshydration en plus…)

 

·les amandes : recommandées pendant toute la croissance des enfants et en période de convalescence également. Le lait est très nourrissant et digeste et c’est un excellent antiseptique intestinal. Rééquilibrant nerveux également, l’amande est riche en calcium et alcalinisante.

·les noisettes : également recommandées aux enfants. Reminéralisantes comme tous les oléagineux et très riches en acides aminés, en vitamines A et B et bénéfiques à la nutrition des tissus musculaires.

·les noix de cajou : riches en minéraux (zinc, manganèse), à condition de les activer pour libérer les enzymes !

·les noix de Grenoble: riches en antioxydants et en vitamine B6),  locales et accessibles aussi en Alsace...

·les graines de tournesol : les graines du soleil et des oiseaux, très abondantes en vitamine E et les moins chères en magasin...

·les graines de chanvre : un trésor d’acides aminés (très intéressante pour les sportifs), une source importante d'oméga 3 et un goût vraiment original !

 

Le trempage des graines et oléagineux

 

En crusine la plupart des noix sont préalablement trempées dans de l'eau pour enclencher le processus de germination. Ceci permet d’éliminer les inhibiteurs d’enzymes inclus dans les graines, de simplifier les protéines, et donc de faciliter la digestion et d’augmenter la biodisponilbité des nutriments et des vitamines. De plus les fruits oléagineux changent de consistance et il devient plus aisé de les mixer avec de l’eau et d’obtenir des textures lisses et crémeuses. Enfin bien souvent les personnes allergiques aux fruits à coques tolèrent plus facilement ces aliments car il y a moins de risque d’acidose pour l’organisme.

 

Tableau de trempage et de germination (Utilisez de préférence des noix et graines non pasteurisés et une eau pure pour la période de trempage ; pour le rinçage l’eau du robinet suffit par contre !)

 

Graines, oléagineux

Temps de trempage

Temps de germination

Amandes, Noisettes

8 à 10 heures

1 à 2 jours

Graines de sarrasin

6 heures

1 à 2 jours

Noix de Cajou

3 à 4 heures

1 à 2 jours

Graines de tournesol, de courge

6 à 8 heures

1 à 2 jours

Noix du Périgord ou d’Alsace

4 heures

Pas de germination

 

Pour en savoir en plus, vous pouvez consulter cet autre article : ICI

Et pour plus de pratique, n'hésitez pas à aller voir la page du site réservé aux recettes : ICI