Les plantes sauvages comestibles

Les fleurs et plantes sauvages reviennent en force dans nos assiettes et peuvent composer des salades d’une subtilité et d’une saveur extraordinaire. Elles apportent fraîcheur et couleur ! En outre leur proximité avec la lumière et l’énergie solaires, ainsi que la qualité et la richesse du sol dans lequel elles se sont développées en font des aliments aux apports nutritionnels très intéressants. Chacun de ces végétaux présente un spectre vitaminique et minéral spécifique, mais tous se caractérise par la force vitale qu’ils véhiculent. Les feuilles des légumes sauvages renforcent aussi d’importantes quantités d’acides aminés essentiels.

On attribut d’ailleurs un effet médicinal à un grand nombre d’entre elles. D’ailleurs le persil ou le basilic peuvent tout à fait être considérés comme médicinales (malheureusement beaucoup d’herbes aromatiques, une fois domestiquées perdent de leurs principes actifs. La cueillette des plantes sauvages nous permet une reconnexion directe à la nature, de découvrir de nouvelles saveurs et éventuellement d’entreprendre une détoxification aussi.

 

Veillez évidemment à ne cueillir que des fleurs et plantes dont vous êtes certain de l’innocuité (attention aux apparences trompeuses !) et dans un environnement préservé de toute pollution...

 

Quelques exemples… (cliquez sur le nom de la plante pour accéder à plus de détails !)  : le pissenlit, l’ortie, la livèche, le mouron des oiseaux, le plantain, la bourrache, l’achillée millefeuille, le millepertuis, le lamier blanc...

 

Pour aller plus loin des ouvrages et références :

Guides des plantes à fleurs, des arbres et des  arbustes d’Europe occidentale, de CLINTOCK, FITTER et FARVAGER

En bonne santé avec les plantes des Vosges de Christian et Elisabeth BUSSER

Et une superbe vidéo ici